Concours internationaux de la Ville de Paris

Concours Olivier Messiaen
piano contemporain

Palmarès

Biographies des lauréats

2000 - 2003

Concours Olivier Messiaen 2000
37 candidats inscrits - 18 nationalités

Allemagne, 4 - Biélorussie, 1 - Bulgarie, 1 - Chili, 1 - Chine, 2 - États-Unis, 3 - Finlande, 1 - France, 3 - Grande Bretagne, 2 - Grèce, 1 - Indonésie, 1 - Italie, 1 - Japon, 5 - Pays-Bas, 2 - République de Georgie, 1 - Russie, 4 - Taiwan, 1 - Ukraine, 1 - Yougoslavie, 2.

Jury 2000 : Yvonne LORIOD-MESSIAEN - France, Président
Håkon Austbø – Pays Bas, Maria-Elena Barrientos – Espagne, George Benjamin – Royaume Uni, Michel Béroff – France, Alain Louvier – France, Roger Muraro – France, Marcello Panni – Monaco, Pierre Réach – France, Thomas Daniel Schlee – Allemagne, Takahiro Sonoda – Japon

Grand Prix de la Ville de Paris : Markus BELLHEIM (Allemagne)

2ème Grand Prix : Jean DUBÉ (France)

3ème Prix : OOÏ Hiroaki (Japon)

4ème Prix : non décerné

Prix Yvonne Loriod attribué au candidat le plus fidèle à l’esprit de la musique d’Olivier Messiaen : Jean DUBÉ

Prix pour la meilleure interprétation des pièces extraites des Vingt Regards sur l’Enfant-Jésus d’Olivier Messiaen, offert par les Editions Durand : Jean DUBÉ

Prix pour la meilleure interprétation des pièces extraites du Catalogue d’oiseaux d’Olivier Messiaen, offert par les Editions Leduc : Markus BELLHEIM

Prix pour la meilleure interprétation des Oiseaux exotiques d’Olivier Messiaen, offert par les Editions Universal : Markus BELLHEIM

Prix pour la meilleure interprétation de Instants d’un opéra de Pékin de Qigang Chen, offert par la Fondation Olivier Messiaen Alison FARR (Grande-Bretagne)

Prix du meilleur espoir, offert par la SACEM : Andrei SOUDELSKI (Russie)

Mention spéciale, notamment pour l’interprétation des Cinq Pièces, op. 23, d’Arnold Schönberg : XIE Ya-ou (Chine)

Mentions : MASUNAGA Remi (Japon), Alfonso ALBERTI (Italie)

BIOGRAPHIES CONCOURS MESSIAEN 2000

Markus BELLHEIM (Allemagne) commence ses études de piano dès l’âge de cinq ans, puis il étudie l’orgue et la clarinette. En 1993, il travaille le piano avec E. Appel et l’orgue avec G. Kaunzinger à la Musikhochschule de Würzburg. De 1994 à 1996, il suit la classe d’accompagnement de lied de Ch. Spencer à la Musikhochschule de Francfort. En 1997, il obtient la bourse "Studienstiftung des Deutschen Volkes", en 1998, une bourse de la Cité internationale des Arts à Paris et, en 1999, le Prix de la Culture de la ville de Würzburg. Il suit les master-classes de Bernd Glemser, Igor Shukor et Klaus Hellwig. Il enseigne actuellement le piano et l’accompagnement de lied à la Musikhochschule de Würzburg

Jean DUBÉ (France) donne son premier concert à l’âge de cinq ans et, à neuf ans, il est remarqué par le jury du Concours «Jeunes prodiges Mozart à Paris» organisé par la Ville de Paris , qui lui décerne son premier prix. A quatorze ans, il obtient le 1er Prix de piano et le Prix Monique de la Bruchollerie au Conservatoire de Paris et, à dix-huit ans, le 1er Prix de musique de chambre au Conservatoire de Genève dans la classe de Guy-Michel Caillat. Elève de Jacques Rouvier, puis de Lev Naoumov, Jacqueline Robin, Elena Filonova, il suit les master-classes de Dimitri Bashkirov, Oxana Yablonskaya, Rudolf Buchbinder. En 2000, il gagne la «bourse Yvonne Lefébure» du Concours international du XXème siècle d’Orléans, qui lui permet de travailler avec John O’Connor à Dublin. En 1998, il remporte le 1er Prix du Concours de Bucarest et, en 1999, le 2e Prix du Concours de Takasaki.

OOÏ Hiroaki (Japon) Né à Kyoto, Hiroaki Ooï fréquente la Faculté d'Electronique de l'université de Kyoto avant de se rendre à Berne (Suisse) en 1996 où il réside depuis lors. C'est dans cette ville qu'il étudie le piano, le clavecin et l'orgue grâce à des bourses accordées par les gouvernements suisse et japonais. Dans le même temps, il prend part à de nombreux festivals avec différents orchestres et ensembles d'Europe et d'Extrême-Orient. Il remporte des prix dans différentes compétitions internationales comme le "Gaudeamus" (Rotterdam, 1996) et le troisième prix du Concours Olivier Messiaen (Paris, 2000). En outre, plusieurs distinctions couronnent ses exécutions ambitieuses du cycle de Boulez avec 3 Sonates et 2 Structures, de la première japonaise d'Erikhthon de Xenakis, des Klavierstücke XV "Synthi-Fou" et XVI de Stockhausen et des 19 Etudes de Ligeti, lesquelles incluent également le "No. 14A" pour piano automatique. En 2002 Ooï commémore le quatre-vingtième anniversaire de Xenakis à la Biennale de Venise avec 5 œuvres pour piano (Six chansons, Herma, Evryali, Mists, à r.) et 2 morceaux pour clavecin (Khoaï, Naama), programme qu'il complète en y incluant Eonta lors de ses concerts de Tokyo et Kyoto. A la fin de l'été il interprète en première au Japon la composition pour orgue Gmeeoorh. Mais sa mission artistique principale reste de faire connaître au public les œuvres de jeunes compositeurs asiatiques.

XIE Ya-ou (Chine) Originaire de Guiyang dans le sud-est de la Chine, la jeune pianiste Ya-Ou Xie reçoit dès son plus jeune âge l'enseignement de sa mère. A l'âge de onze ans elle entre au Conservatoire de Pékin, puis à sa sortie du lycée elle entreprend l'étude de la direction d'orchestre et du piano au Conservatoire de Shanghai.
En Europe, elle étudie d'abord à Stuttgart auprès de Pr Wan-Ing Ong, à Berlin avec Hans Leygraf et Pascal Devoyon et à Paris chez Pierre-Laurent Aimard. Parmi les personnalités qui ont éclairé la pianiste dans son évolution artistique, dont Claude Helffer, Yvonne Loriod-Messiaen, William Grant Naboré, Alicia de Larrocha, Charles Rosen, György Sebok et George Crumb, ainsi que l'Enseignement du Piano Contemporain par Gunild Cramer.
En 1996 elle obtient le Deuxième Prix et le Grand Prix Rode Pomp au Concours International "New Music for New Pianists Pescara" puis le prix Kranichsteiner à Darmstadt.
En 2001, au “XVII Concorso Valsesia Musica” en l’Italie elle obtient le Troisième Prix et le “Prix Liszt”.
En 2002, au “XLIV Concorso Premio Jaén” en Espagne elle obtient le Troisième Prix et le Prix “Música Contemporánea” puis le “Prix pour le meilleur interprète de Musique Francaise” à l’unanimité au “V Concours international de Jeunes Pianistes” au Maroc.
A Shanghai, Pékin et Wuhan elle donne un cycle de conférences sur l'interprétation de la musique d'aujourd'hui. Elle est également depuis 1998 l'invitée régulière du Kammerensemble Neue Musik Berlin (ensemble de musiques nouvelles de Berlin). Son activité de concertiste a notamment mené la jeune artiste en Chine, au Japon, en Allemagne, Belgique, Espagne, France, Pologne, ou encore en Suisse. Elle vient de recevoir trois prix au Concours International de Piano XXème Siècle d'Orléans 2004:
- Prix XXè siècle SACEM
- Prix XXè siècle Albert Roussel
- Prix XXè siècle des étudiants de l’Ecole Nationale de Musique d’Orléans

Alison FARR (Grande-Bretagne) étudie actuellement avec Christopher Elton, à la Royal Academy de Musique. Elle a obtenu une bourse pour suivre la master-classe de Joanna McGregor à l’Ecole internationale de musique d’Été de Dartington et a participé également à la master-classe de Cristina Ortiz à la télévision Meridian.

Concours Olivier Messiaen 2003
21 candidats acceptés - 12 nationalités

Allemagne, 2 - Chine, 2 - Corée 3 - États-Unis, 1 - France, 1 - Grèce, 1 - Italie, 2 - Japon, 5 - Nouvelle Zelande, 1 - Pays-Bas, 1 - République de Georgie, 1 - Russie, 1 - Taiwan, 1.

Jury 2003 : Michel BÉROFF - France, Président
Idil BIRET
- Turquie, Suzanne CHEETHAM-PILLINGER - Grande-Bretagne, Ivan FEDELE - Italie, Peter HILL - Grande-Bretagne, Jun KANNO - Japon, Noël LEE - Etats-Unis, Yvonne LORIOD-MESSIAEN - France, Roger MURARO - France.

Grand Prix de la Ville de Paris : Chuan QIN (Chine)

Deuxième Grand Prix offert par l'Acacémie des Beaux-Arts de l'Institut de France : Prodromos SYMEONIDIS (Grèce)

Troisième Prix : Hue-Am PARK (Corée)

Quatrième Prix : Feodor AMIROV (Russie)

Prix Yvonne Loriod attribué au candidat le plus fidèle à l’esprit de la musique d’Olivier Messiaen : Prodromos SYMEONIDIS (Grèce)

Prix pour la meilleure interprétation du Réveil des oiseaux, offert par les Editions Durand : Prodromos SYMEONIDIS (Grèce)

Prix pour la meilleure interprétation d’une ou des pièces extraites du Catalogue d’Oiseaux et des Petites esquisses d’oiseaux, offert par les Editions Leduc : Chuan QIN (Chine)

Prix pour la meilleure interprétation de Cantéyodjâya, offert par Universal Editions : Prodromos SYMEONIDIS (Grèce)

Prix du meilleur espoir, offert par la SACEM : Hana KURASAWA (Japon)

Prix de la Fondation Olivier Messiaen pour la meilleure interprétation de Etudes Australes, IV. Aptenodytes et V. Chionis alba d’Ivan Fedele : Feodor AMIROV (Russie)

Prix de la Fondation André Boucourechliev, pour l'interprétation d'Archipel 4 : Hue-Am PARK (Corée)

MENTIONS

Remi MASUNAGA (Japon)

Xenia PESTOVA (Nouvelle Zélande)

Takahiko SUZUKI (Japon)

Chuan QIN - Chine
Né le 12 novembre 1975 à Nanjing (Chine), Chuan Qin commence le piano à l’âge de cinq ans. Il remporte les premiers prix des Concours internationaux Maria Canals à Pékin et Gina Bachauer (Juilliard School) à New York, puis, en 2002, les Prix Arthur Rubinstein (Juilliard School) et Rudolf Serkin (Conservatoire d’Oberlin). Il poursuit actuellement ses études à la Juilliard School sous la direction de Jérôme Lowenthal, Robert McDonald, et Yoheved Kaplinsky.

Prodromos SYMEONIDIS - Grèce
Né le 20 mars 1972 à Thessalonique (Grèce), il commence le piano à l’âge de cinq ans avec le professeur E. Papazoglou. Il gagne de nombreux prix de concours de mathématiques; il obtient notamment, la médaille de bronze de la 30ème Olympiade Internationale de Mathématiques (1989 - Allemagne). De 1994 à 2000, il poursuit ses études de piano à la Musikhochschule de Cologne avec les professeurs Karin Merle et Arbo Valdma. Il obtient ses deux diplômes avec la mention “excellence”. Depuis cette période, il vit à Berlin. Pendant ses années d’études, il a participé à des masterclasses avec Pierre-Laurent Aimard, Alexandre Rabinovich et Dimitri Bashkirov, et des cours particuliers avec Claude Helffer. En 1997, il a été lauréat du septième Concours international de musique de chambre Helexpo à Thessalonique dans la catégorie des duos. En 2001 et 2002, il fait des études supérieures de piano à la “Hochschule für Musik Hanns Eisler” de Berlin avec Georg Sava où il obtient un diplôme avec la mention “excellent”. En 2002, il a participé au Centre Acanthes.

Hue-Am PARK - Corée
Né le 28 août 1973, il étudie l’orgue et le piano à l’Université de Berlin avec les professeurs Heinemann et Mehne, puis à la Hochschule de Sarrebrück avec le professeur A. Rothkopf. Il est lauréat des prix suivants :
Concours d’orgue “Bach-Preis” à Wiesbaden, deuxième prix du Concours d’orgue à Laubach, et premier prix du Concours de piano pour musique contemporaine “Premi X. Montsalvatge” à Gérone en 2000.
En 2001, il remporte le deuxième prix du Concours de piano pour musique française à Guérande et le premier prix pour la meilleure interprétation du Concours de composition “Hanns Eisler” à Berlin. Hue-Am Park a reçu le prix spécial “A.Roussel” au “Concours international de piano 20è siècle” à Orléans en 2002. Il est lauréat du Concours “Nicati” pour musique contemporaine à Bienne (Suisse) en octobre 2003.
Il est organiste à l’église réformée de Nancy.

Feodor AMIROV - Russie
Né le 23 août 1981, il entreprend ses études de piano au Conservatoire central de Moscou. Il étudie actuellement au Conservatoire Tchaikowsky avec Sergey Dorensky. Il a été lauréat de différents concours : Concours international Chopin en 1996, Concours “Hope-93” Grodno Belarus, Concours international Poulenc en 1999. Il a obtenu un cinquième prix au Concours de piano Hamamatsu en 2000, puis un troisième prix au Concours Rachmaninov à Moscou en 2002.

accueil CIVP - règlement 2003 - règlement  2000 - candidats 2003 - épreuves et concerts 2003 - palmarès 2000 et 2003 - jury 2003 - jury 2000