Concours internationaux de la Ville de Paris


Concours de violoncelle Rostropovitch

du 9 au 20 novembre 2005

Le règlement du Concours 2005

Limite d'âge : 33 ans

Historique et palmarès

Palmarès des concours : 1977 1981 1986 1990 1994 1997 2001

biographies des lauréats 2001

Lauréats et Jury des précédents concours

1er concours de violoncelle Rostropovitch - 1977

Les membres du Jury
Président : Mstislav Rostropovitch
Luciano Berio (Italie), Henri Dutilleux (France), Raya Garbousova (URSS), Witold Lutoslawski (Pologne), Pierre Penassou (France), Iannis Xenakis (France)

1er Grand Prix ex-aequo : Lluis Claret (Andorre) et Frédéric Lodéon (France)
3ème Prix : Yvan Chiffoleau (France)
4ème Prix : Pierre Strauch (France)
Prix spécial pour la meilleure exécution de Kottos de Iannis Xenakis (commande du concours, pour violoncelle seul) : Lluis Claret (Andorre)
Prix de la meilleure interprétation de la Sonate de Beethoven : Mirel Iancovici (Roumanie)
Diplômes d'honneur : Ulrich Heinen (Allemagne), Yves Potrel (France), Mirel Iancovici (Roumanie)

2ème concours de violoncelle Rostropovitch - 1981

Les membres du Jury
Président : Mstislav Rostropovitch
Henri Dutilleux (France), Pierre Fournier (France), Raya Garbousova (URSS), Antonio Janigro (Italie), Witold Lutoslawski (Pologne), André Navarra (France), Leonard Rose (Etats-Unis), Etienne Vatelot (France)

1er Grand Prix : Maria Kliegel (Allemagne)
2ème Grand Prix : Yvan Chiffoleau (France)
3ème Prix : Carter Brey (États-Unis)
4ème Prix : Young Chang Cho (États-Unis)
Prix spécial pour la meilleure exécution de Quasi scherzando de Gilbert Amy
(commande du concours, pour violoncelle seul) : Mischa Maisky (Israël)
Prix attribué à un candidat particulièrement remarquable : Rio Toyodo (Japon)
Mentions : Daniel Raclot (France), Dominique de Williencourt (France)

3ème concours de violoncelle Rostropovitch - 1986

Les membres du Jury
Président : Mstislav Rostropovitch
Reine Flachot (France), Raya Garbousova (URSS), Cristobal Halffter (Espagne), Ludwig Hoelscher (Allemagne), Alain Meunier (France), André Navarra (France), Aldo Parisot (Etats-Unis), William Pleeth (Grande-Bretagne), Etienne Vatelot (France)

Grand Prix de la Ville de Paris : Gary Hoffman (États-Unis)
2ème Grand Prix : Gustav Rivinius (Allemagne)
3ème Prix : Christoph Richter (Allemagne)
Prix spécial de la Ville de Paris pour la meilleure exécution de Per Slava de Krzysztof Penderecki (commande du concours, pour violoncelle seul) : Christoph Richter (Allemagne)
Prix Jeanne Marx : Jean-Guihen Queyras (France)
Prix Rozan, pour la meilleure interprétation de la Sonate de Debussy : Ksenija Jankovitch (Yougoslavie)
Mentions : Sonia Wieder-Atherton (France), Alexander Baillie (Grande-Bretagne), David Hardy (États-Unis), Ksenija Jankovitch (Yougoslavie)

4ème concours de violoncelle Rostropovitch - 1990

Les membres du Jury
Président : Mstislav Rostropovitch
Rodion Chedrine (URSS), Lluis Claret (Andorre), Natalia Gutman (URSS), Frans Helmerson (Suède), Frédéric Lodéon (France), Arto Noras (Finlande), Tsuyoshi Tsutsumi (Japon), Etienne Vatelot (France), Raphael Wallfisch (Grande-Bretagne), Uzi Wiesel (Israël)

Grand Prix de la Ville de Paris : Wendy Warner (États-Unis)
2ème Grand Prix : Colin Carr (Grande-Bretagne)
3ème Prix ex-aequo : Anne Gastinel (France) et Xavier Phillips (France)
Prix spécial de la Ville de Paris pour la meilleure exécution de Bribes russes de Rodion Chedrine (commande du concours, pour violoncelle seul) : Xavier Phillips (France)
Prix du meilleur espoir, Prix Pierre Fournier : Quirine Viersen (Pays-Bas)
Prix du meilleur espoir, Prix de la fondation Antoine et Michel Riboud : Georguï Goriounov (URSS)

Prix de musique contemporaine offerts par la fondation Antoine et Michel Riboud:
• Meilleure interprétation de Sacher Variations pour violoncelle seul de Witold Lutoslawski : Marius May (Grande-Bretagne)
• Meilleure interprétation du Quatuor pour la fin des temps (louange à l'Eternité de Jésus) de Olivier Messiaen : Jean-Guihen Queyras (France)
• Meilleur interprétation de Trois Strophes sur le nom de SACHER de Henri Dutilleux
: Hillel Zori (Israël)

Mentions : Alban Gerhardt (Allemagne), Yoko Hasegawa (Japon)

5ème concours de violoncelle Rostropovitch - 1994

Les membres du Jury
Président : Mstislav Rostropovitch
Young-Chang Cho (Corée), Henri Dutilleux (France), David Geringas (Allemagne), Natalia Gutman (Russie), Frans Helmerson (Suède), Alain Meunier (France), Philippe Muller (France), Tsuyoshi Tsutsumi (Japon), Etienne Vatelot (France), Uzi Wiesel (Israël)

Grand Prix de la Ville de Paris : Han-Na Chang (Corée)
2ème Grand Prix : Wolfgang Schmidt (Allemagne)
3ème Prix : Jérôme Pernoo (France)
4ème Prix : Claudio Bohorquez (Allemagne)
5ème Prix : Stanimir Todorov (Bulgarie)
6ème Prix : Matthieu Rogué (France)
Prix spécial de la Ville de Paris pour la meilleure exécution de Improvisation pour violoncelle seul d'Alfred Schnittke (commande du concours) : Stanimir Todorov (Bulgarie)
Prix du meilleur espoir : Gabriel Lipkind (Israël)
Prix Pierre Fournier pour la meilleure interprétation de la Sonate de Debussy : Dimitry Tsyrin (Russie)
Prix de musique contemporaine : Han-Na Chang (Corée), Henri Demarquette (France), Wolfgang Schmidt (Allemagne)
Prix Irina, décerné à un candidat russe de qualité : Vladimir Balchine (Russie)
Meilleur candidat de l'épreuve de musique de chambre : Shana Downes (États -Unis)
Prêt d'un violoncelle Paul Blanchard de 1987 par le Fonds Instrumental Français : Emmanuelle Bertrand (France)

6ème concours de violoncelle Rostropovitch - 1997

Les membres du Jury
Président : Mstislav Rostropovitch
Young-Chang Cho (Corée), Walter Grimmer (Suisse), Natalia Chakovskaïa (Russie), David Geringas (Allemagne), Frans Helmerson (Suède), Tsuyoshi Tsutsumi (Japon), Etienne Vatelot (France), Uzi Wiesel (Israël)

Nationalité des candidats admis : 139 candidats pour 34 pays représentés
Allemagne (9), Australie (3), Autriche (3), Belgique (1), Biélorussie (1), Brésil (1), Bulgarie (3), Canada (1), Chili (1), Chine (1), Corée (9), Croatie (1), Danemark (3), Egypte (2), Espagne (1), Finlande (5), France (25), Grande-Bretagne (8), Hongrie (4), Israël (4), Italie (9), Japon (6), Lettonie (1), Mexique (1), Nouvelle Zélande (1), Pays-Bas (2), Pologne (2), Russie (15), Serbie (1), Slovénie (1), Suède (1), Suisse (2), Taïwan (1), USA (10).

Palmarès du concours 1997

Grand Prix de la Ville de Paris : Enrico Dindo (Italie)
2ème Grand Prix : Hai-Ye Ni (Chine)
3ème Prix : Monika Leskovar (Croatie)
4ème Prix : Oren Shevlin (Grande-Bretagne)
5ème Prix : Sol Gabetta Timacheff (France)
6ème Prix : Boris Andrianov (Russie)
Prix spécial de la Ville de Paris pour la meilleure exécution de Spins and Spells de Kaija Saariaho (commande du concours, pour violoncelle seul) : Gabriele Geminiani (Italie)
Prix Pierre Fournier pour la meilleure interprétation de la Sonate de Debussy : François Salque (France)
Prix du meilleur espoir : Kaori Joan Yamagami (Canada)
Prix de musique contemporaine : Gueorguï Goriunov (Russie), Monika Leskovar (Croatie), Tatjana Vassiljeva (Russie)
Prix Irina, décerné à un candidat russe de qualité : Alexandre Neoustroev (Russie)
Meilleur candidat de l'épreuve de musique de chambre : László Fenyo (Hongrie)
Prix du "Fonds Instrumental Français", prêt d'un violoncelle de Bernardel Père : Sarah Iancu (France)
Mentions :
Renaud Déjardin (France), Anton Istomin (Russie), Dmitrij Maslennikov (Russie), Hassan Motaz El Molla (Egypte), Liwei Qin (Australie), Sophie Shao (Etats-Unis)

7ème concours de violoncelle Rostropovitch - 2001


photo ©Dominique Allié

Les membres du Jury
Président : Mstislav Rostropovitch
Natalia Chakovskaïa (Russie), Young-Chang Cho (Corée), David Geringas (Allemagne), Frans Helmerson (Suède), Philippe Muller (France), Arto Noras (Finlande), Marco Stroppa (Italie), Tsuyoshi Tsutsumi (Japon), Etienne Vatelot (France), Uzi Wiesel (Israël)

Nationalité des candidats admis : 107 candidats pour 28 pays représentés
Allemagne (4), Arménie, (1), Australie (2), Autriche (1), Bulgarie (3), Canada (3), Chine (3), Corée (11), Egypte (1), Finlande (3), France (15), Grande-Bretagne (5), Israël (4), Italie (4), Japon (4), Lettonie (1), Lituanie (1), Mexique (1), Ouzbékistan ( 1), Pologne (5), Russie (15), Roumanie (1), Suède (1), Suisse (1), Tawain (1), Ukraine (2), Yougoslavie (2), USA (12).

Grand Prix de la Ville de Paris : Tatjana VASSILiEVA (Russie)

2ème Grand Prix : Oren SHEVLIN (Grande-Bretagne)

3ème Prix : Sophie SHAO (Etats-Unis)

4ème Prix : Mark KOSOWER (Etats-Unis)

5ème Prix
: Enrico BRONZI (Italie)

6ème Prix : Romain GARIOUD (France)

Prix pour la meilleure exécution de Ay, there’s the rub de Marco Stroppa (pièce écrite pour le concours, commande de Musique nouvelle en liberté) : Mark KOSOWER (Etats-Unis)

Prix Pierre Fournier pour la meilleure interprétation de la 4ème Sonate pour violoncelle et piano de Ludwig van Beethoven : Sophie SHAO (Etats-Unis) et Melvin CHEN, piano

Prix du meilleur espoir, offert par la Sacem : Sébastien VAN KUIJK (France)

Prix Irina décerné à un candidat appartenant à la Fédération de Russie : Emil ROVNER (Russie)

Un engagement au Festival Pablo Casals de Prades : Soo-Kyung HONG (Corée)

MENTIONS
Aleksander CHAUSHYAN (Arménie)
Soo-Kyung HONG (Corée)
Adam MITAL (Suisse)
Jing ZHAO (Chine)


Biographies des lauréats 2001

 

, née à Novossibirsk (Russie) en 1977, a commencé ses études de violoncelle à l’âge de six ans avec Eugenij Nilov. De 1989 à 1995, elle étudie dans la classe de Maria Jurawlijova au Conservatoire Tchaïkovsky de Moscou, puis poursuit sa formation avec Walter Nothas à la Musikhochschule de Munich jusqu’en 1998. Elle travaille ensuite avec David Geringas à la Musikhochschule Hans Eisler de Berlin. Elle est lauréate de plusieurs concours internationaux : deuxième prix au concours de la ARD à Munich et au Bunkamura Orchard Hall Award en 1994, premier prix au 3ème Concours international de violoncelle Adam (Nouvelle-Zélande, 1999), deuxième prix au Concours Pablo Casals en 2000 et premier prix au premier Concours Izuminomori au Japon (2001). Son répertoire est très vaste, allant du baroque à la musique contemporaine.
Dès l’âge de douze ans, Tatjana Vassilieva a donné des concerts en Russie, en Europe et au Japon. Elle a joué en soliste avec des orchestres réputés à Berlin, Weimar, Tokyo, et s’est produit sous la direction de chefs d’orchestres tels que Dimitri Kitaenko, Michail Jurowski et Sakari Oramo.
  Oren Shevlin est né à Oldham en 1969. Il a commencé ses premières leçons de violoncelle à l’âge de six ans et a poursuivi ses études au Royal Northern College of Music à Manchester avant de se perfectionner à la Guildhall School of Music de Londres ainsi qu’à la Musikhochschule de Cologne. Il a travaillé avec Raphael Sommer, Boris Pergamenschikow, Frans Helmerson, et a participé à des masterclasses avec Janos Starker et Arto Noras. Oren Shevlin est lauréat de nombreux prix : troisième prix au Concours de la ARD à Munich, finaliste au Concours Tchaïkovsky et prix « Landgraf of Hessen » (1994), deuxième prix au Concours international de violoncelle Paulo (1996), quatrième prix au Concours Rostropovitch (1997). Il s’est produit en soliste avec de nombreux orchestres (Moscou, Helsinki, Cologne, Orchestre de chambre Philharmonique de Pologne, Orchestre National de France). Depuis 1998, il est violoncelle solo de l‘Orchestre de la Radio de Cologne.
Sophie Shao est née à New York en 1977. Elle commence l’apprentissage du violoncelle avec Shirley Trepel en 1998, puis continue sa formation avec David Soyer et Aldo Parisot à la Yale University School of Music, à New-York, où elle obtient un “master” en 2001. Son parcours est couronné par de nombreuses récompenses : bourse en 1996 de la Avery Fischer Career, mention spéciale au Concours Rostropovitch (1997), prix Sulder au Yale College (2000), prix Aldo Parisot à l’Université de Yale (2001), prix Paul and Daisy Soros Fellowships for New Americans (2000). Sophie Shao a donné de nombreux récitals aux Etats-Unis, mais la musique de chambre est un autre aspect important de son engagement musical. Elle a été invitée à jouer au Festival Saratoga de New-York, au “concert présidentiel” de Taipei (Taiwan), au Festival de Musique Sarasota en Floride, au Bargemusic et à la Chamber Music Society du Lincoln Center de New York. Elle a également joué avec l’Orchestre Philharmonique d’Abilene (Texas) et l’Orchestre Philharmonique d’Erie (Pensylvanie).
Mark Kosower est né aux Etats-Unis en 1976. Il a fait ses études de violoncelle à l’Université d’Indiana et termine actuellement un “master” à la Juilliard School où il travaille avec Joel Krosnick. Mark Kosower a reçu de nombreuses récompenses dont le Grand Prix du septième Concours international de cordes Irving Klein à San Francisco en 1992, le Grand Prix du Concours Wamso Young Artists à Minneapolis en 1994; il a été également lauréat du Concours Juilliard en 2000.
Mark Kosower a participé à de nombreux concerts aux Etats-Unis, notamment avec les orchestres de Detroit, de Houston et d’Indianapolis et, tout récemment, il a donné des récitals au Kennedy Center de Washington et à la Frick Collection de New York. Il s’est produit également en Europe et au Mexique, ainsi que dans des festivals internationaux tels que le Festival de Kronberg en 1999 et à l’Alte Oper de Frankfurt.
  Enrico Bronzi est né à Parme en 1973. Il a fait ses études de violoncelle avec Enrico Contini au Conservatoire de Parme où il a obtenu de nombreuses distinctions. Il a poursuivi sa formation en participant à des masterclasses avec David Geringas, Janos Starker, Amedeo Baldovino, Antonio Janigro et Mario Brunello. Sa carrière commence avec le succès international que remporte le Trio de Parme qu’il a fondé en 1990 et qui a été invité par de prestigieuses institutions musicales (l’Académie Sainte Cécile de Rome, le Théâtre de la Fenice à Venise, l’Orchestre Philharmonique de Berlin, le Wigmore Hall à Londres…). Parallèment à sa carrière de musique de chambre, Enrico Bronzi s’est produit en soliste avec de grands orchestres et il a collaboré avec Maureen Jones, Andrea Lucchesini, Massimo Quarta, Bruno Giuranna, Domenico Nordio. De 1995 à 1998, il a été violoncelle solo de l’Orchestre du Théâtre de la Scala et de l’Orchestre Philharmonique de la Scala de Milan. Enrico Bronzi enseigne actuellement à l’Ecole Supérieure Internationale de Musique de Chambre de Duino, ainsi qu’à la Fondation Arturo Toscanini.

Romain Garioud est né à Paris en 1974. Il entame ses études de violoncelle au Conservatoire National de Région d’Aubervilliers, dans les classes d’Erwan Fauré et de Jean-Marie Gamard. Il poursuit sa formation au Conservatoire National Supérieur de Paris où il obtient de nombreux prix dont le premier prix à l’unanimité dans les classes de violoncelle (1997) et de musique de chambre (1998). En 1999, il est admis en cycle de perfectionnement dans la classe de Philippe Muller.
Au cours de l’année 2000, il a reçu des bourses de la Fondation Meyer et du Mécénat Société Générale et il a également obtenu des récompenses dont le Prix du Musée Bonnat et le deuxième prix au Concours international de Genève. Interprète d’un répertoire éclectique, Romain Garioud s’est produit en soliste avec l’Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine, l’Ensemble de Basse-Normandie, l’Ensemble Orchestral de Troyes.

Depuis, Romain Garioud a remporté le 2nd Prix du concours International de Violoncelle de Vina del Mar (Chili - 2001) et le 5e Prix du concours Tchaikovsky (Moscou 2002)

http://www.romaingarioud.com

Accueil CIVP - Règlement 2005 - Épreuves 2005 - Images 2005

Candidats 2005 - Jury du Concours 2005 - Historique et palmarès

Partenaires des Concours internationaux de la Ville de Paris

Les candidats 2001 - Le jury 2001 - Programmes et épreuves 2001